Libye : Les ex-combattants rebelles seront représentés au CNT 22.12.11

Publié le par printempsdespeuples44

Les anciens rebelles qui ont combattu les forces loyales au régime de Mouammar Kadhafi seront représentés au Conseil national de transition (CNT), l’organe qui dirige le pays, a déclaré hier son chef, Moustapha Abdeljalil.
S’adressant aux « thowar » (révolutionnaires) de Libye rassemblés en conférence à Tripoli, M. Abdeljalil leur a demandé d’établir une liste dont « nous choisirons sept, huit ou neuf (personnes) pour qu’elles deviennent membres du Conseil national ». Cette annonce, qui intervient alors que le CNT fait l’objet de critiques inédites depuis la chute de l’ancien régime, a été saluée par les applaudissements et les cris de « Allah akbar » (Dieu est grand) dans la salle. M. Abdeljalil a demandé aux thowar de « faire le bon choix » car être membre du CNT demande « beaucoup de travail » et implique des journées « de plus de 12 heures ». M. Abdeljalil a également demandé aux thowar de présenter une liste de candidats au poste de chef d’état-major de l’ « armée nationale » en cours de reconstitution, où le CNT fera son choix. Ce nouveau chef « devra faire partie des hommes de l’armée traditionnelle parce que ce poste est militaire », a-t-il estimé.
Le CNT, qui a bénéficié d’une période de grâce pendant le soulèvement contre Mouammar Kadhafi devenu guerre civile, est aujourd’hui critiqué pour son « manque de représentativité » et de « transparence », surtout à Benghazi, la ville de l’Est où a commencé la révolution.
Parallèlement, l’Union européenne a annoncé hier la levée de la plupart de ses sanctions financières imposées à la Libye à l’époque du régime Kadhafi, avec le dégel des fonds et avoirs de la Banque centrale libyenne. Il s’agit de « soutenir la reprise de l’économie et d’aider les nouvelles autorités libyennes », a expliqué l’UE dans un communiqué.

Publié dans Libye

Commenter cet article