Koweït: la police disperse par la force une manifestation d'apatrides 16.12.11

Publié le par printempsdespeuples44

La police anti-émeutes au Koweït a tiré des gaz lacrymogènes et fait usage de canons à eau vendredi pour disperser une manifestation de quelque 400 apatrides réclamant la nationalité koweïtienne et d'autres droits de base.
Les manifestants, réunis après la prière hebdomadaire à Jahar (50 km au nord de la capitale Koweït), agitaient des drapeaux du Koweït et des pancartes sur lesquelles on pouvait lire: "Nous exigeons la nationalité koweïtienne".

La police a arrêté au moins six apatrides, de même qu'un journaliste et un photographe d'un journal local.
Les policiers ont attaqué les protestataires après le refus de ces derniers de se disperser, les pourchassant jusque dans les maisons alentours, alors qu'un hélicoptère survolait la zone.

 


La justice a commencé lundi à juger quelque 50 apatrides, qui avaient manifesté au début de l'année afin de réclamer la nationalité koweïtienne, pour rassemblement non autorisé et violences contre la police.


Après les manifestations, le gouvernement avait promis de nouveaux avantages, dont des actes de naissance et de mariage, des attestations de décès, la gratuité des soins et un meilleur accès à l'emploi.


Estimés à 100.000 personnes, les apatrides revendiquent la citoyenneté koweïtienne mais le gouvernement considère qu'ils cachent ou ont détruit leurs documents d'identité prouvant qu'ils portent une autre nationalité. Ils ne bénéficient d'aucun droit et n'ont pas accès aux services publics, comme l'éducation et la santé, dont les Koweïtiens bénéficient gratuitement.

 

Publié dans Moyen-0rient

Commenter cet article